Accueil » Actualités » Dossier RRCI – Les nouvelles technologies

Dossier RRCI – Les nouvelles technologies

20 Juil 2021

L’arrivée de nouvelles technologies permettant une meilleure compréhension et visualisation d’un sinistre a dernièrement transformé les métiers de l’expertise.

En matière d’expertise RCCI, l’utilisation d’un scanner est un moyen rapide permettant tant de figer un état à une date donnée, mais également de reconstituer un sinistre, par la visualisation en 3D.

Dans un premier temps, le balayage laser effectué par un opérateur formé, en plusieurs positions de la scène permet une reconstitution à l’identique avec une précision de l’ordre de quelques millimètres.

Dès cetinstant, le nuage de points ainsi obtenu permet de visualiser la scène, et peut être colorisés afin de rendre le rendu encore plus fidèle à l’original.

Pour la modélisation de grands espaces, cette dernière peut s’effectuer grâce à la photogrammétrie effectuée par drone, qui reste le moyen idéal pour la prise de vue dans des lieux inaccessibles ou à risques.

Le drone se démarque par sa rapidité de déploiement et sa petite taille.

Une fois les lieux modélisés, et ce quel qu’en soit le moyen, une reconstitution de la chronologie de l’incendie peut alors être entreprise grâce à différents logiciels de modèle 3D.

L’analyse post-sinistre est possible grâce aux données capturées. Distances, hauteurs, rayons, volumes, des multitudes de mesures peuvent être réalisées.

Des livrables sous forme de films, photos, plans 2D et modèles 3D, sont alors émis à la demande.

Afin de s’adapter à ce virage technologique, le cabinet CRTL s’est équipée tant des moyens de prises de vue (Drone Mavic2) que des moyens de modèlisation (Laser Faro Focus), lui permettant de répondre au mieux aux demandes de ses mandants.

De façon plus générale, l’utilisation du drone permet :

  • La visualisation aérienne d’un sinistre

Ci-dessus, un déraillement d’un train de marchandises dans les Ardennes en 2021 (source SDIS)

Ci-dessus le navire One Apus en 2020 avec la perte de 1816 conteneurs (source : WK Webster)

  • La réalisation d’un inventaire de stocks

Quant à lui, l’utilisation du Scan 3D permet:

  • De déterminer la cinétique d’un accident ou d’un incendie

  • De réaliser une cubature / Etats des stocks

Vous aimerez aussi

20 juillet, 2021

Dossier RRCI – Les nouvelles technologies

L’arrivée de nouvelles technologies permettant une meilleure compréhension et visualisation d’un sinistre a dernièrement transformé les métiers de l’expertise. En matière d’expertise RCCI, l’utilisation d’un(...)

20 juillet, 2021

Dossier RCCI – Genèse d’un incendie

Le sinistre incendie Parmi les différents sinistres pouvant être rencontrés, l’incendie est probablement l’un des plus ravageurs, ainsi que l’un des difficiles à comprendre ; le feu transformant voire(...)

1 novembre, 2020

COVID19 ses répercussions – Force Majeure

La définition de la force majeure est édictée par l’article 1218 du code civil lequel dispose qu’il y a force majeure en matière contractuelle lorsqu’un événement échappant au contrôle du débiteur, qui ne(...)

21 juillet, 2020

Le GNL, état des lieux et perspectives

Le GNL (Gaz Naturel Liquéfié), énergie fossile principalement composée de méthane, est aujourd’hui une des solutions de transition énergétique apportant une véritable alternative pour les navires à(...)

3 juin, 2020

Tout savoir sur la lettre de voiture

Une lettre de voiture est un contrat de transport de marchandises qui va lier l’expéditeur de la cargaison, le commissionnaire du transport et enfin le transporteur nommé également « voiturier ». Ce contrat(...)